Le blog de la vie de Deubeul_iou_Bouch
Accueil

Catégories Archives

Deubeul_iou_Bouch le Lundi 10 Avril 2006 à 01:43:11
Lettre ouverte J'ai toujours eu du mal à savoir comment introduire ce que je veux dire. Encore plus quand il s'agit de tels sujets. Alors comme d'habitude je vais improviser un texte qui dans ma tête était réglé comme du papier à musique.

En fait je ne sais même pas pourquoi j'écris tout cela alors que tout a été dit ! Pourquoi je l'écris ici ? Je crois qu'en fait j'essaye de cette manière d'exorciser ce que je ressens. Pourquoi alors ne pas te le dire directement (oh je m'attends à me le voir reproché !) ? Peut-être parce que quand je te parle directement je perds mes moyens et oublie chaque idée que je veux exprimer. Solution de facilité, j'en conviens. Alors maintenant peu importe ce que tu penses de ma démarche car je crois qu'aujourd'hui j'ai perdu l'espoir que j'avais encore il y a une semaine. Même si je dois concéder que j'ai parfois la folie de voir revenir des bribes de cet espoir. Attention cependant il ne faut pas se méprendre, tout ce texte que j'écris, je ne l'écris pas pour me faire plaindre ni pour émouvoir qui que cela soit, et pas non plus pour te faire revenir car je sais que cette démarche risque d'avoir plutôt l'effet inverse...

Depuis une semaine, j'ai réfléchi à tout ce que tu m'as dit. Tout d'abord, j'ai vu que cela t'as choqué alors je voudrais m'excuser de détester plus que quiconque la personne à cause de qui je t'ai perdue, cependant ne t'attends pas à ce que je cache ce que je ressens pour lui malgré le fait que je ne le connaisse ni d'Adam ni d'Eve ! Et tant que nous y sommes, je voudrais aussi m'excuser de ne pas être cette personne. Excuse-moi aussi de t'avoir étouffée. Mes réflexions m'ont fait me rendre compte de ma bêtise ! Comment ai-je pu être assez tyrannique pour demander à te voir ne serait-ce que 30 minutes une fois toute les deux ou trois semaines ? En fait je me suis rendu compte que tu avais raison... Comment ai-je pu vouloir une relation humaine alors que j'avais à ma portée la possibilité d'avoir une relation MSN-SMS-Téléphone ? C'est vrai ! Un Kiss vaut bien au minimum dix vrais bisous (et je suis gentil !). De même pourquoi essayer de se voir in vivo alors qu'en deux clics, on peut se voir sur une webcam ? D'ailleurs, un peu avant de m'ouvrir les yeux sur cette réalité, tu m'affirmais que ce qui te posait problème (entre autres) est que la semaine je suis sur Limoges et qu'il en devient difficile de se voir... Cela vient peut-être de moi mais je crois qu'il y a une légère contradiction.

Je ne contredis pas le fait que tu aies pu m'aimer à un moment ou à un autre. Je ne suis pas dans ta tête et je ne suis pas non plus psychologue ! Cependant si j'en ai douté, c'est parce que je suis plutôt surpris de la rapidité avec laquelle ont disparu tes sentiments envers moi. Tu m'as dit une fois que je n'avais pas l'air d'avoir de défauts. Or tu as vu en peux de temps quelques uns de mes défauts dont le pire : je suis sentimental ! Et j'ai l'impression que tu n'as pas su accepter ces défauts. Mais d'un autre côté, le soir où j'ai dit que je te prenais avec tes qualités et tes défauts, tu ne m'as pas fait part de la réciprocité de cet acte. Alors il fallait que je m'y attende après tout !

Comme je l'ai déjà fait comprendre, ce message n'est pas là pour te faire revenir à moi. Comme tu as pu le lire, j'ai un peu de rancoeur par rapport à tout cela. En fait, il y a une chose qui a été pire que de te perdre, c'est de me rendre compte que tout mes espoirs étaient anéantis. Malgré ta réaction, je ne dirais pas que tu n'as pas de coeur. Je sais bien que tu en as un, mais il est malheureusement réservé à l'autre (tu vas te faire taper sur les doigts Adrien !). Et quand on sait ce que tu m'as raconté, on peut se dire que c'est un beau gâchis !

Alors voilà tu en sais un peu plus sur ce que je ressens. Maintenant ne m'en veut pas si je ne te reparle pas pendant un petit moment, ce n'est pas par lâcheté ni par peur, mais il faut me laisser le temps de tourner la page. Quand mes sentiments pour toi seront retombé à un niveau inférieur alors et seulement alors je reviendrai. Car aujourd'hui, malgré toutes les souffrances que tu m'as fait subir, je t'aime encore.

Maintenant je te laisse respirer...
Ma vie - Poster un commentaire - Lien permanent

1 commentaire :

Zboss le Lundi 10 Avril 2006 à 22:27:48 Humm y'a pas bcp de commentaires ici ! Bravo pour ce que tu écris, c'est une bonne technique pour se soulager un peu (tested and approuved...). Bon aller, je retourne réviser mon CISCO, je sais même plus comment je suis arrivé ici moi... Bye

Poster un commentaire :

Pseudo :
Mail (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
Recopiez le code ci-dessous :
Message :
1 personne connectée
Record : 48
  le 19 Juin 2006
  à 21:19:14

Visites du jour :
Record : 179
  le 2 Juillet 2007

166 billets

2086 commentaires

Mon fil RSS
Liens

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS! Powered by PHP Powered by mySQL Get Firefox! Get Thunderbird! Site hébergé par Free [Valid RSS]
Site créé par Deubeul_iou_Bouch
Pour toute information ou pour signaler un problème : blog.tranquille@free.fr